Bassines. Deux jours et 200 millions de m3 d’eau


08 novembre 2019

C’est le titre du communiqué commun que viennent d’envoyer la FNSEA et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres, concernant les pluies tombés depuis plusieurs jours. Les 2 syndicats agricoles expliquent, je cite, « qu’il est tombé sur le bassin de la Sèvre niortaise, l’équivalent de 15 ans de besoin d’irrigation et plus de 20 ans du besoin de stockage ». Un communiqué pro-bassine donc, qui explique qu’avec les pluies de ce week-end, je cite toujours, « les retenues d’eau serait rempli en à peine 16 heures, puisque le projet de réserves de substitution de la Sèvre niortaise-Marais poitevin représente 6,9 millions de m3 ». Pour conclure la FNSEA et les JA, expliquent dans leur communiqué, je cite, « qu’avec peu d’impact sur les rivières et nappes phréatiques en hiver, ces retenues d’eau répondent aux enjeux climatiques notamment en été, puisque l’eau stockée, ne sera plus directement prélevée dans les nappes », fin de citation. Rappelons que les réserves de substitution ne sont pas alimentées en se remplissant avec l’eau de pluie, mais qu’elle puise l’eau dans le sol et dans les cours d’eau en hiver. Sols et cours d’eau qui bien évidemment sont alimentés par les pluies. Les détails d’Alain Chabauty président de la FNSEA des Deux-Sèvres.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article