Le social et le médico-social, "les oubliés du Ségur"


15 octobre 2020

La question écrite sur les pancartes des manifestants était courte mais explicite, « Et nous ? ». À l’appel des sections santé-sociaux et interco de la CFDT des Deux-Sèvres, une cinquantaine d’agents des secteurs du social et du médico-social se sont retrouvés mardi après-midi devant l’Ehpad Les Buissonnets de Béceleuf. Ils ne réclament qu’une seule chose, que leur travail soit pris en considération par le gouvernement après les accords intervenus dans le cadre du Ségur de la santé. Reportage.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article