SMITED : l’étape des 10 ans

50 000 tonnes de déchets, par an, passe par l’usine de tri mécano biologique du SMITED, à Champdeniers. Sur ces 50 000 tonnes, la moitié part vers le centre d’enfouissement des déchets de Coulonges-Thouarsais. L’autre moitié est revalorisée en compost, ou encore en combustible, le SMITED alimente notamment la cimenterie Calcia d’Airvault.

50%. L’objectif à la création du SMITED était d’atteindre 30% de déchets qui ne prendraient pas la destination de la décharge.  Fort de son bilan, le président du SMITED, Jacques Dieumegard espère atteindre les 75% d’évitement dans les prochaines années. Un objectif possible uniquement par la modernisation des outils de l’usine de tri mécano biologique : ce sera la mission d’Isabelle Gauthier, la nouvelle directrice qui succède à Patrice Butel, en fonction depuis la création du SMITED.

Ecoutez Jacques Dieumegard et Isabelle Gauthier

Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Commentaires

commentaires


grilleprog