Parthenaise : plutôt épargnée mais solidaire

C’est la race bovine symbole du territoire : la parthenaise, devenue une viande haut de gamme et labellisée, et le fruit d’un travail de génétique pointu. L’Organisme de sélection de la parthenaise a réunit ses adhérents en assemblée générale la semaine dernière à Châtillon-sur-Thouet. Le président Didier Dupuis a insisté sur le nombre de naissances qui continue d’augmenter : + 4% en 2016, avec 48.000 naissances sur 1500 cheptels dans toute la France. Reste que la conjoncture générale de la filière viande n’est pas simple. La race parthenaise est plutôt épargnée, même si elle enregistre une légère baisse de son prix depuis le début de l’année. Le président a dénoncé les discours « anti-viande », et regretté les baisses de prix, et les conditions météo. La race parthenaise est mieux lotie que d’autres mais « est solidaire » a expliqué le président.

Ecoutez la suite…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Commentaires

commentaires


grilleprog