L’accueil de réfugiés : « un devoir d’humanité »

Aujourd’hui, trois familles de réfugiés arrivent en Gâtine, dans plusieurs communes volontaires. Ils vont être accueillis par des collectifs qui se sont organisés depuis plusieurs mois,
en partenariat avec l’association Un Toit en Gâtine et les CCAS, ou CIAS, entre autres.

Pour les particuliers qui se sont engagés bénévolement dans ces collectifs, il a fallu penser à tout : logement, mobilier, vêtements restauration, scolarisation, cours de français, etc. Ils ont été conseillés à l’occasion de réunions d’informations, par le maire d’Echiré.

Depuis mars 2016, la commune d’Echiré accueille une famille syrienne, 1 couple et 3 enfants, 4 depuis quelques mois. Un accueil que le maire de la commune Thierry Devautour qualifie de “devoir d’humanité”. Il a voulu, avec ses conseillers que l’accueil et l’intégration de cette famille se fasse très naturellement, avec la population. Il accepte volontiers de témoigner auprès d’autres communes, volontaires aussi à l’accueil de migrants et réfugiés.

Ecoutez Thierry Devautour, maire d’Echiré

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

grilleprog