La Gâtine n’est pas à vendre…

… Non aux déchets nucléaires !

Il y a trente ans, à la fin du mois de février 1987, naissait la mobilisation contre le projet de site d’enfouissement des déchets nucléaires dans les Deux-Sèvres et plus particulièrement en Gâtine.
À l’époque, l’État envisageait de se débarrasser des très encombrants et radioactifs résidus des centrales nucléaires à Secondigny, Vernoux-en-Gâtine, Breuil-Bernard, Trayes, Pugny, La Chapelle-Saint-Étienne, L’Absie, Neuvy-Bouin ou Largeasse.
Le Comité intercommunal d’action de défense et de promotion (CIAD) et l’association Granit seront deux fers de lance de la contestation.

À travers le récit d’un amoureux de sa terre natale de Gâtine, militant de la première heure, Charles Baudron, décédé il y a environ deux ans, l’ouvrage « La Gâtine n’est pas à vendre » raconte cette histoire, qui a marqué tout un territoire. Il fait l’objet d’une souscription, lancée par le CIAD, jusqu’au 9 septembre.

L’ouvrage sera ensuite mis sous presse aux éditions de La Geste en octobre.
Contre 16,50 euros, les souscripteurs recevront le livre. Dans les librairies, il se négociera à 20 euros. Contact et souscription : CIAD, L’Escale, 79240 Largeasse et coljean@infonie.fr

Écoutez notre entretien avec Robert Baudouin…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Commentaires

commentaires


grilleprog