La CCPG a voté son budget 2018

Réuni hier soir au Tallud, le conseil communautaire de Parthenay-Gâtine a procédé au vote du budget primitif 2018. Il aura fallu un peu plus de 40 min, pour le vice-président en charge des finances, Christophe Morin, pour exposer et décortiqué les différents budgets de la collectivité.
Les recettes du budget de fonctionnement s’élèvent donc à 22 719 800 dont 14,6 millions issus des impôts et taxes. Les dotations et participations rapporteraient 4,9 millions d’euros (soit l’équivalent de l’année passée). Les plus gros postes restent les charges de personnel (soit 9,8 millions d’€) ainsi que les charges générales près de 6,4 millions d’euros).Au total, Parthenay-Gâtine parvient à dégager un peu plus d’1 million d’€) d’autofinancement brut, soit 100 000 € de plus qu’en 2017). La CCPG envisage un investissement de 8,8 millions d’€ pour 2018, dont prêt de 4,3 millions dédié à l’assainissement. À noter que Parthenay-Gâtine a également voté les mêmes taux de contributions directes que pour 2017.

Autre dossier lors de ce conseil de mars : « l’harmonisation du forfait intercommunautaire pour toutes les écoles privées du territoire ». Pour rappel, lorsque la collectivité a récupéré la compétence scolaire en 2014, Cette dernière avait fait le choix de conserver les montants jusqu’alors versés aux écoles privées. Pendant trois ans, ce montant n’a pas bougé, même si les effectifs ont varié, voire chuté dans certaines écoles.
La collectivité à donc souhaité harmoniser le calcul du forfait intercommunautaire pour les sept écoles privées du territoire : Vasles, Thénezay, Parthenay, Gourgé, Vernoux, Allonne, Secondigny. Pour Véronique Gilbert, vice présidente aux affaires scolaires, cette réflexion s’intègre dans, je cite « une logique d’équité de traitement des enfants sur le territoire souhaitée par la collectivité

Ecoutez le compte rendu de Samuel Pacault…

Commentaires

commentaires


grilleprog