La 2nde guerre mondiale en Deux-Sèvres

8mai-bandeau

A l’occasion des commémorations du 8 mai 1945 : émission spéciale sur le 88.6 FM

Mai 2011. 66 ans après la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie, comment les jeunes générations perçoivent-elles le « devoir de mémoire » ? Quels messages continuent de transmettre les survivants ? Quelles réflexions mener autour de l’engagement des jeunes générations il y a 60 ans et aujourd’hui ?

Cette émission spéciale a permis d’aborder multiples thématiques, grâce à la présence de plusieurs acteurs derrière le micro (liste ci-dessous).

Ecoutez l’émission (durée : 1h15)

Ils étaient dans les studios :

Guy Genet,ancien combattant.

En 1944, il a 16 ans et trompe tout le monde sur son âge pour s’engager dans le 114ème Régiment d’Infanterie de la Libération. Il se rend à pied à Niort et s’engage pour une durée indéterminée. En 2010, il est fait chevalier de l’ordre national du Mérite. Ancien parthenaisien, il habite aujourd’hui à Cissé (Vienne) et a pris la présidence des associations des anciens combattants de moins de 20 ans sur plusieurs départements et des anciens du 114ème.

Des élèves de terminale littéraire d’Ernest Pérochon
Yves Drillaud, historien local
Michel Bernier, historien local, animateur d’ « Un jour un évènement »
Paul Bourgeois, professeur d’histoire-géographie au lycée Ernest pérochon,

Le témoignage d’Anna Grinsberg, résistante réfugiée au Noirvault

Juin 2011 – La centaine de personne présente, à Moncoutant, gardera un souvenir particulier de ce 18 juin 2011… La municipalité a profité de la commémoration de ce 18 juin pour inaugurer une exposition consacrée à 11 femmes deux-sèvriennes dans la résistance (exposition proposée par le Centre régional Résistance et Liberté) et rebaptiser le square du multi-accueil Les Calinous du nom de l’une de ces 11 femmes, Noémie Fradin, habitante du Noirvault, à 5 km de Moncontant. Elle a reçu en 1985 le titre de Juste parmi les Nations, la plus haute distinction civile attribuée par Israël. Dans le hameau de Noirvault, 7 enfants juifs, et de jeunes mères ont été accueillis pendant la seconde guerre mondiale. Les témoins, présents le samedi 18 juin 2011, ont voulu, par leur témoignage, manifester leur reconnaissance à la famille Fradin. Parmi eux, Anna Grinsberg.
Ecoutez son témoignage (15 minutes) :

Photos d’archives : collections Poignant et Drillaud – En bandeau : soldats allemands en gare de Parthenay en 1940

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Commentaires

commentaires


grilleprog