Grand format : Camille Pacault et le STO

slide-STOSTO, 3 lettres pour désigner une loi, celle du service du travail obligatoire. 3 lettres pour résumer un épisode honteux de notre histoire. La réquisition du régime de Vichy de 600 000 jeunes français condamnés à travailler en Allemagne nazie. Camille Pacault jeune ouvrier agricole à Vouhé en fait partie. Son histoire commence au début de l’année 1943. Depuis le retour de Pierre Laval au pouvoir, la propagande de Vichy incite par tous les moyens les Français à se porter volontaires pour travailler dans les usines du Reich. Contrairement a ce que prétend la propagande de Vichy, les premiers requis de STO, ne partent pas pour l’Allemagne de gaieté de cœur, mais contraints et forcés. Une partie de la jeunesse française est donc prise au piège. Camille Pacault a alors 21 ans, il nous raconte son histoire…

Interview de Camille Pacault, par son petit-fils, Samuel Pacault, journaliste à Radio Gâtine

Ecoutez le grand format…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

grilleprog