Chaque français donneur d’organe par défaut

Depuis le 1er janvier, la réglementation sur le don d’organes a changé. En effet, tout le monde est désormais considéré comme donneur.

Les personnes ne souhaitant pas faire don de leurs organes à leurs morts, doivent donc le signifier par écrit. Les précisions de Florence Cailleaud, présidente de France Adot 79, la fédération des associations pour le don d’organes et de tissus humains.

 

Ecoutez la suite …

Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

Commentaires

commentaires


grilleprog