50 nuances de gros

caricature-cochon-couleur-abrackoff« Bonjour, petit gâtinais coquin . Tu en as assez de la violence de cette société post-moderne et transhumaniste, où il est plus facile de licencier 200 personnes dans l’Isère que de se garer dans un centre-ville, où le milliardaire est un chevalier créateur d’emplois, et le chômeur un insupportable parasite , où les grandes gueules s’ouvrent, mais où les services publics ferment ? Oui, tu en as marre de tout cela . C’est ce que te dit ton cerveau.

Mais en même temps , dans ton corps, dans tes tripes, ne me dis pas que tu ne ressens pas, comme nous tous, le besoin de te faire flageller de temps en temps par de vilains papas Macron, qui te traitent de feignant tout en te faisant les poches ?

Eh bien, mets-toi à l’aise, ami gâtinais : ton défouloir hebdomadaire est arrivé : dans 50 Nuances de Gros, Fred Abrachkoff, l’humoriste le plus sensuel de Poitiers, t’apprendra à apprécier l’époque régressive, égoïste et moranesque dans laquelle tu vis. Tu auras mal, mais ce sera bon. Et, pour commencer, cette chronique ne sera pas chaque semaine, mais tous les quinze jours. Oh, pas la peine de crier, esclave, ce sera tous les quinze jours, pour que tu aies le temps de souffrir en attendant la suivante . C’est un ordre. Et tu aimeras ça. »
(crédit photo de Fred : Séverine Lenhard)

Ecoutez les émissions

Diffusions à l’antenne :

Une semaine sur deux : le jeudi à 8h40 et 12h50

Contact




Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

grilleprog